Informations
×

Demandez information et parlez-nous de votre cas

FIV en cycle naturel

La fécondation in vitro (FIV) en cycle naturel se centre sur l’ovule qui a été spontanément sélectionné ce mois-là. Sa fécondation a lieu dans des conditions de culture in vitro en laboratoire avec des spermatozoïdes qui peuvent avoir été isolés à partir d’un échantillon de sperme (du conjoint ou d’un donneur anonyme) ou obtenus par biopsie testiculaire.

Ce type de traitement est en général utilisé chez des patientes qui ont eu un faible rendement dans les cycles précédents de FIV avec stimulation et qui écartent un don d’ovules, ou bien chez des patientes qui écartent la stimulation ovarienne car elles souffrent d’une maladie qui pourrait empirer suite à une augmentation des niveaux d’œstrogènes ou parce qu’elles ne souhaitent pas s’y soumettre. Le taux de gestation attendu de ce type de cycle est très variable en fonction de l’âge, de la réserve ovarienne, du facteur masculin et de la pathologie de base.

Le suivi du développement du follicule est en général réalisé par échographies transvaginales accompagnées dans certains cas d’une prise de sang.

Une variante de la FIV en cycle naturel est la FIV en cycle naturel assistée, qui consiste à administrer de faibles doses de gonadotrophines et d’antagoniste de la GnRh pendant les derniers jours du développement folliculaire pour accompagner cette dernière phase et pouvoir mieux coordonner la date de la ponction folliculaire.